Grèce : un nouveau séisme enregistré en Crète, sans faire de victimes

L'épicentre a été localisé à 23 km de Héraklion, chef-lieu de l'île, près du village touristique d'Agia Galini. 

Le village de Chora Sfakion, sur la côte au sud de la Crète (Grèce), le 2 juin 2018. 
Le village de Chora Sfakion, sur la côte au sud de la Crète (Grèce), le 2 juin 2018.  (NICOLAS ECONOMOU / NURPHOTO / AFP)

Un tremblement de terre d'une magnitude de 5,2 a secoué l'île de Crète, mercredi 31 juillet, a indiqué l'Observatoire géodynamique d'Athènes, sans faire de victimes ou d'importants dégâts selon les premières indications. Le séisme a eu lieu à 4h40 à une profondeur de 66 km, "ce qui ne suscite pas d'inquiétudes", d'après un sismologue. 

Dans un premier temps, les autorités avaient indiqué que le séisme avait eu lieu au large de la Crète mais, selon de nouvelles informations de l'Observatoire d'Athènes, l'épicentre a été localisé à 23 km de Héraklion, chef-lieu de l'île, près du village touristique d'Agia Galini. Il a été ressenti sur d'autres îles de la mer Egée, sans que des dégâts ne soient signalés.

Il intervient douze jours après le séisme du 19 juillet près d'Athènes qui avait été fortement ressenti dans la capitale en pleine saison touristique. La Grèce est située sur d'importantes failles géologiques et les tremblements de terre y sont fréquents, le plus souvent sans faire de victimes.