Cet article date de plus de sept ans.

Grèce: Tsipras délaisse l'avion officiel qui peut transporter une enfant malade

Une petite histoire circule dans la presse grecque, excellente pour l’image du premier ministre, Alexis Tsipras, en plein bras de fer avec l’Europe sur les finances de son pays. Le nouveau premier ministre hellénique a facilité l'hospitalisation d’une petite fille en lui fournissant l'avion officiel de la République grecque.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sourire et décontraction du premier ministre grec lors d'un sommet européen. (EMMANUEL DUNAND / AFP)
Le premier ministre grec s'est rendu au sommet européen de Bruxelles en utilisant un banal avion de ligne, délaissant son appareil officiel, un Embraer. Résultat, l'appareil gouvernemental a pu être utilisé pour transporter vers l'Allemagne une petite fille atteinte d'une tumeur qui avait besoin d'une hospitalisation rapide. 

«Le sourire de l’enfant» (association venant en aide aux enfants en difficulté), en collaboration avec le bureau du Premier ministre et les médecins de l’Hôpital Aglaia Kyriakou, ont uni leurs forces pour organiser l'évacuation d'urgence de la petite Despina d'Athènes à Hanovre, en Allemagne, rapporte le site spécialisé sur la Grèce, Okeanews

Aujourd'hui, l'association «Le sourire de l’enfant» confirme que «sous la pression du temps et de l'émotion, la solution a été donnée par le cabinet du Premier ministre».

L'avion gouvernemental et l'ambulance de l'association grecque «sourire de l'enfant».  (@sourire de l'enfant)

Ce n’est pas la première fois que l’avion officiel est utilisé autrement que pour son usage habituel puisque le 26 février il avait déjà été sollicité pour un transport de greffe. L’Embraer (avion brésilien) avait décollé d’Elefsina à destination de Larnaka pour réaliser cette opération.

Cette information colle bien à l'image sociale et moderniste du premier ministre, que l'on qualifie parfois de «Kennedy grec». Elle s'inscrit dans la volonté de changement du nouveau gouvernement grec. En plein affrontement avec Bruxelles sur la politique d'austérité, le gouvernement issu des rangs de Syriza tend à se démarquer des ministères précédents: gouvernement resserré, absence de cravates pour le premier ministre et son ministre des finances... Mais ce type de communication, aussi sincère qu'elle soit, peut connaître des couacs. Le ministre Varoufakis posant dans Paris Match sur sa terrasse face au Parthénon a provoqué une vague de moqueries sur les réseaux sociaux grecs...

Le premier ministre Tsipras souhaite d'ailleurs se débarrasser des avions gouvernementaux, précise un site grec.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grèce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.