Crise grecque : Bruxelles attend les propositions d'Athènes

L'avenir de la Grèce au sein de la zone euro se joue sans doute dans les heures qui viennent.

France 2

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, doit présenter une série de nouvelles réformes, exigées par les créanciers. "La Grèce ne doit pas sortir de la zone euro", a martelé, hier, François Hollande. L'envoyé spécial de France 2, à Bruxelles, fait le point sur la situation. "C'est aujourd'hui que le gouvernement grec doit rendre sa copie", explique Julien Duperray.

Vers une reprise des négociations ?

Les Européens ont fixé une heure limite : ce jeudi 9 juillet, minuit. Ils attendent les propositions de la Grèce sur la table. Des propositions qui doivent être précises, concrètes, détaillées. Alexis Tsipras a promis qu'elles arriveraient en temps et en heure et il a dit qu'il parlerait dans son texte des retraites mais aussi, sans doute, de la fiscalité du secteur public.

"Ensuite, la zone euro aura quelques heures, tout au plus une journée pour examiner ces propositions et, ensuite, décider si les négociations reprennent", rapporte le journaliste. Samedi, l'Eurogroupe se réunira à nouveau à Bruxelles et ensuite, dimanche, un sommet extraordinaire aura lieu pour décider si la Grèce reste ou non dans la zone euro. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, suit un débat sur la situation de la Grèce, le 8 juillet 2015, au Parlement européen, à Strasbourg (Bas-Rhin).
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, suit un débat sur la situation de la Grèce, le 8 juillet 2015, au Parlement européen, à Strasbourg (Bas-Rhin). (VINCENT KESSLER / REUTERS)