Cet article date de plus de cinq ans.

Alexis Tsipras veut "un compromis honorable"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Alexis Tsipras veut "un compromis honorable"
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le Premier ministre grec s'est exprimé face au Parlement européen, ce mercredi 8 juillet. La zone euro attend ses propositions.

Alexis Tsipras était attendu ce mercredi 8 juillet à Strasbourg (Bas-Rhin). Le chef du gouvernement grec s'est exprimé au Parlement européen. Il a affirmé qu'il présentera de nouvelles propositions dans les deux prochains jours mais qu'il souhaite "un compromis honorable" pour éviter une rupture avec l'Europe.

Dans l'hémicycle, certains l'ont applaudi, d'autres l'ont hué. Marine Le Pen l'a interpellé pour lui conseiller de sortir de l'euro. Le Premier ministre grec ne souhaite pas en arriver à cette conclusion.

Impatience et fatigue

Hier, le sommet à Bruxelles avec l'Eurogroupe et les chefs d'Etat de la zone euro a tourné court, faute de propositions de la part de Tsipras. L'impatience pointe parmi les nations européennes. "Il n'y a que deux options : être dans la zone euro ou ne pas y être", a déclaré François Hollande. Plus sèche, Angela Merkel a martelé : "Dimanche, nous verrons si les conditions sont réunies pour négocier. Oui ou non, rien de plus, rien de moins". La fatigue gagne tout le monde; la course pour garder la Grèce dans l'euro touche à sa fin.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grèce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.