Cet article date de plus de dix ans.

Grèce: dernières tractations en attendant un nouveau Premier ministre

Selon la présidence grecque, les discussions entre les dirigeants du Parti socialiste et la Nouvelle Démocratie devaient reprendre ce jeudi matin. Mais une autre source gouvernementale grecque citée par Reuters affirme qu'un accord est intervenu cette nuit entre Georges Papandréou, le Premier ministre démissionnaire et l'une des personnalités pressenties pour le remplacer, l'ancien vice-président de la Banque centrale européenne, Lucas Papademos. Les conditions posées par le second auraient été acceptées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

 Lucas Papademos passe pour être le  favori des milieux d'affaires, banquiers et partenaires internationaux. Ses fonctions successives de
 gouverneur de la Banque de Grèce puis de vice-président de la Banque Centrale Européenne lui ont donné une expérience peut-être décisive.

Mais il aurait conditionné sa nomination à la signature par les deux grandes formations politiques du pays, le Parti socialiste et la Nouvelle Démocratie de l'accord de financement conclu fin octobre avec l'Union européenne. Il souhaitait aussi que la durée d'existence de son gouvernement ne soit pas obligatoirement limitée à cent jours, jusqu'à des élections législatives le 19 février 2012.
Enfin  Lucas Papademos demandait que les conservateurs de Nouvelle Démocratie aient un rôle plus important dans son équipe gouvernementale.

Toutes ces conditions auraient été acceptée par Georges Papandréou au nom des socialistes. Il lui reste maintenant à obtenir l'accord d'Antonis Samaras, le chef de file de l'opposition.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.