Cet article date de plus de neuf ans.

Golan : Israël riposte et frappe en Syrie

Nouvelle riposte d'Israël en direction de la Syrie. Pour la deuxième fois en deux jours, l'armée israélienne a envoyé des obus en représailles à un tir reçu sur le plateau du Golan. Ce lundi, Tsahal dit avoir atteint de l'artillerie syrienne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Nir Elias Reuters)

Après les tirs de semonce ce dimanche, Ehud Barak avait averti qu'Israël réagirait "plus
durement" en cas de nouveaux débordements syriens. Le ministre israélien
de la Défense a mis ses menaces à exécution ce lundi.

Un engin d'artillerie mobile syrien a été touché

Un obus de mortier
syrien est tombé sur la partie du plateau occupée par Israël, dans le Golan, une région ultra-militarisée mais où aucun incident majeur n'avait eu lieu depuis 1973. Ce lundi, la riposte de l'armée israélienne
a été menée et pour la première fois, elle a touché une cible. Selon des sources militaires israéliennes, c'est un engin d'artillerie mobile des forces du président Bachar al-Assad qui était visé.

Les
rebelles syriens combattent depuis plusieurs mois dans des localités qui font
partie de la zone tampon entre le plateau du Golan et la Syrie qui la jouxte. On
ignore si l'obus de mortier à l'origine de ce deuxième incident a été tiré par
les forces gouvernementales ou les rebelles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.