G20 : Hambourg, ville en état de siège ?

En marge du G20, des tensions et des violences ont émaillé le premier jour du sommet ainsi que la nuit qui l'a précédé. Le journaliste de France 2, Amaury Guibert fait le point sur la situation en direct depuis Hambourg.

Voir la vidéo
France 2

"La tension n'est pas retombée. (...) La police craint encore de nouveaux affrontements au cours de la soirée et au cours de la nuit", explique le journaliste. "Les anti-G20 s'étaient fixé un objectif : perturber le sommet en bloquant les voies d'accès au centre des congrès, là où se réunissaient les chefs d'État et de gouvernement", détaille-t-il.

Un parcours du combattant

Entièrement vêtus de noir et aux visages masqués, les black block s'en prennent aux voitures, aux banques et aux vitrines des magasins, comme on peut le voir dans plusieurs vidéos d'amateurs. Pour les habitants, circuler dans la ville ressemble au parcours du combattant. Et même ceux qui ont préféré prendre le bus se retrouvent pris malgré eux dans les émeutes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des nouveaux heurts ont éclaté entre les forces de l\'ordre et des manifestants en marge du G20 à Hambourg (Allemagne), le 7 juillet 2017.
Des nouveaux heurts ont éclaté entre les forces de l'ordre et des manifestants en marge du G20 à Hambourg (Allemagne), le 7 juillet 2017. (ALEXANDROS MICHAILIDIS / AFP)