Cet article date de plus de cinq ans.

Frappes en Syrie : "Nos forces ont atteint leurs objectifs" - François Hollande

Depuis New York, où il participe à l'Assemblée générale des Nations unies, le président français a donné les premières précisions sur les frappes françaises qui ont eu lieu ce dimanche matin en Syrie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Six appareils, dont cinq Rafale, de l'armée française ont bombardé et détruit en totalité dimanche matin un camp d'entraînement de Daech proche de Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie, a déclaré François Hollande. Photo d'illustration ©  Maxppp)

Trois semaines après les vols de reconnaissance, les premières frappes françaises en Syrie ont visé, tôt dimanche matin, un camp d’entraînement du groupe terroriste Daech proche de Deir Ezzor, dans l’est du pays, a précisé en début d’après-midi le président François Hollande. 

"*Cette opération s’est inscrite dans le cadre de la décision que j’avais prise le 7 septembre d’envoyer des vols de reconnaissance pour identifier des cibles qui pouvaient correspondre, justement, à ce que nous voulions marquer comme intension : protéger notre territoire, prévenir des actions terroristes, agir en légitime défense.

Les cibles ont pu être identifiées grâce à ces vols de reconnaissance mais aussi grâce à la coalition qui nous a fourni également des informations.

Nos forces ont atteint leurs objectifs. Le camp a été en totalité détruit. Six avions ont été utilisés, dont cinq Rafale ", a dit François Hollande. D'autres frappes françaises pourront avoir lieu "dans les prochaines semaines* ", a ajouté le chef de l'Etat qui s'exprimait depuis New York où il participe à l'Assemblée générale de l'ONU.

Frappes en Syrie : Ecoutez l'intervention de François Hollande depuis New York
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.