Cet article date de plus de douze ans.

François Fillon va se rendre aux Comores

Le Premier ministre français se rendra aux Comores à la fin de la semaine, a annoncé Alain Joyandet
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Manifestation dimanche à Paris pour dénoncer les conditions de transport vers les Comores. (© F3)
Le Premier ministre français se rendra aux Comores à la fin de la semaine, a annoncé Alain JoyandetLe Premier ministre français se rendra aux Comores à la fin de la semaine, a annoncé Alain Joyandet

François Fillon fera un crochet par Moroni après un déplacement prévu de jeudi à samedi à La Réunion et à Mayotte.

Des corps auraient été identifié et pas encore repérés dans la zone de l'accident de l'A320 de Yemenia, a précisé le secrétaire d'Etat à la Coopération.

152 personnes ont péri le 30 juin dans l'accident de l'Airbus A320 de Yemenia qui s'est abîmé en mer juste avant d'atterrir à Moroni, la capitale des Comores.

Alors que la réaction de la France après l'accident a été critiquée à la fois par les Comores et la communauté comorienne ou d'origine installée en France, Alain Joyandet a assuré que "la France est complètement mobilisée, complètement au côté des Comores".

Les Comoriens de France manifestent

5.000 personnes, issues de la communauté comorienne de la région parisienne, ont défilé dimanche à Paris

"Plus de poubelles aériennes", pouvait-on lire sur une pancarte dans le cortège parisien. Samedi, à Marseille, ils étaient entre 10.000 et 30.000 à défiler en hommage aux victimes de l'accident.

Alors que la compagnie yéménite avait annoncé samedi qu'elle suspendait ses vols entre Sanaa et Moroni, elle a finalement déclaré qu'elle les maintenait.

Les manifestants étaient nombreux à défiler entre les places de la République et de la Nation, à Paris, en costume traditionnel, les femmes vêtues de robes colorées, et les hommes en tunique claire et kofia, le chapeau comorien.

Ils dénonçaient les conditions de confort et de sécurité dans les avions de la compagnie Yemenia, entre Sanaa (Yémen) et les Comores , ainsi que le traitement qui leur est réservé au sol lors de cette escale à Sanaa.

"Une association, SOS Voyage aux Comores , a été créée l'an dernier, afin d'alerter sur les dangers qu'on nous laisse courir en autorisant les vols de cette compagnie", a souligné Mustapha Abdou-Raouf, porte-parole du Collectif des associations et des amis des Comores (CAAC).

Grande manifestation à Marseille

A Marseille, les manifestants ont défilé samedi en silence dans les rues de Marseille en mémoire des victimes du crash, aux cris de "plus jamais ça !".

Le cortège est parti de la Porte d'Aix en direction du centre ville, au son d'une prière musulmane, derrière une banderole noire, pour rejoindre la mairie par la Canebière et le Vieux-Port.

"Plus de poubelles volantes", "A310, 152 disparus, 30 juin 2009: plus jamais", "Les morts n'ont pas de prix, nous nous battrons jusqu'au bout", pouvait-on lire sur des banderoles. De nombreux manifestants arboraient aussi un tee-shirt indiquant : "Hommage aux victimes du vol Sanaa-Moroni", ainsi qu'un brassard noir.

Marseille compte une très importante communauté comorienne.

Yemenia maintient finalement ses liaisons avec les Comores


La compagnie Yemenia a finalement renoncé samedi à suspendre ses vols à destination de Moroni. Elle a annoncé qu'elle maintenait les vols réguliers, au nombre de deux par semaine, même si elle a annulé les vols supplémentaires.

Plus tôt dans la journée, la compagnie yéménite avait annoncé a suspension provisoire de toutes ses liaisons avec Moroni, en raison des tensions suscitées par l'accident de mardi. Les Comoriens de France, en colère ce qu'ils considèrent comme des "vols-poubelles", ont manifesté ces derniers jours dans les aéroports de Paris et Marseille.

Depuis l'accident de mardi, des membres de la communauté comorienne de France manifestent leur colère contre les "vols-poubelle" à destination de l'archipel de l'Océan Indien, reprochant à la France d'avoir négligé sa sécurité. Ils ont bloqué à Paris et à Marseille l'enregistrement de vols de Yemenia à destination de Moroni, la poussant jeudi à suspendre ses liaisons au départ de Marseille.

Voir aussi

>

Suivre aussi cette info sur :
>

>France 3 Méditerranée (61 passagers avaient embarqué de Marseille)
>
>
>

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.