Cet article date de plus de douze ans.

Français détenu: les conditions des ravisseurs

Les Somaliens qui détiennent un Français exigent que Paris cesse de soutenir le gouvernement de Mogadiscio
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'agent français à Mogadiscio après avoir échappé à ses ravisseurs (26/08/2009) (© AFP)
Les Somaliens qui détiennent un Français exigent que Paris cesse de soutenir le gouvernement de MogadiscioLes Somaliens qui détiennent un Français exigent que Paris cesse de soutenir le gouvernement de Mogadiscio

En échange de la libération du Français , les miliciens d'Al Chabaab demandent aussi le départ de tous ses conseillers à la sécurité en Somalie.

Les miliciens réclament en outre dans un communiqué diffusé jeudi le retrait des 5.000 "casques verts" de l'Union africaine et des navires français présents dans le golfe d'Aden.

L'otage français, "conseiller" en matière de sécurité, a été enlevé en juillet à Mogadiscio en compagnie d'un autre expert français qui est parvenu à fausser compagnie à ses ravisseurs le 26 août.

"Par la grâce de Dieu et sous sa conduite, les moudjahidine sont parvenus au cours d'une opération d'envergure à capturer un agent des services de sécurité français", disent les miliciens dans leur communiqué. Ils réclament enfin la libération des combattants islamistes détenus à l'étranger, dans des pays dont la liste sera communiquée ultérieurement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.