Cet article date de plus de sept ans.

Nouvel An : quatre idées pour tenir enfin vos bonnes résolutions

Si vous craignez de craquer trop vite, voici quelques conseils. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Une joggeuse, à Boston (Massachusetts), le 3 avril 2014. ( BRIAN SNYDER / REUTERS )

Faire du sport, perdre du poids, mieux dormir, prendre le temps de se faire plaisir, arrêter de fumer, apprendre le klyngon... Après avoir fait le bilan de leur année passée, de nombreux Français ont pris des résolutions pour 2015. Début 2014, 38% s'étaient fixé pour objectif d'augmenter leur activité sportive. Combien ont tenu jusqu'au 31 décembre ? Combien ont lâché les bonnes attitudes avant même d'en faire de bonnes habitudes ? 

Si vous échouez année après année, voici quelques conseils qui pourraient vous aider à tenir. Pour une fois. 

Revoyez vos exigences à la baisse

Rien de tel pour déprimer que de se fixer des objectifs extrêmement hauts que vous êtes quasiment sûrs de ne pouvoir atteindre. Cela paraît évident, mais il faut savoir que même les résolutions a priori les plus anodines peuvent se révéler, sur la durée, aussi ambitieuses qu'une ascension de l'Everest. Arrêter les bonbons, par exemple, pourrait être trop spécifique et contraignant pour être réalisable, à en croire les conseils de la fondatrice de la société américaine Happier, spécialisée dans le bien-être. Dans un billet destiné aux ambitieux du 1er janvier, elle conseille dans Time : "Nous travaillons bien assez comme cela, donc je conseillerais une résolution très simple et susceptible de contribuer à rendre votre vie plus géniale : rendez-vous heureux."

Un peu vague, non ? Elle précise : "Au lieu de dire que vous souhaitez perdre du poids, mangez plutôt des aliments qui vous rendent heureux. Certes, les frites, c'est bon, mais après vous culpabilisez. (...) Qu'est-ce qui vous fait vous sentir bien pendant et après ? Je parie que c'est quelque chose de sain. Mangez-en plus", conseille-t-elle. Toujours dans la liste des petits riens qui changent la vie, elle suggère de "faire sourire quelqu'un" quotidiennement ou de profiter des petits instants de bonheur. Par exemple : si vous aimez boire votre café, ne gâchez pas l'instant en consultant vos e-mails, etc.

Une résolution bien choisie doit aussi faire la part belle à "cette notion de plaisir, abonde la psychologue Sabrina Philippe au micro d'Europe  1. Et pas seulement [reposer sur la notion] de ce qui est bon ou de ce qui est mauvais." 

Laissez tomber les questions d'argent (et vous ferez des économies)

En 2015, je m'achète une nouvelle voiture, j'arrête de me ruiner en accumulant les paires de chaussures ou je demande enfin une augmentation à mon boss... Une bonne résolution peut-elle s'inviter dans votre porte-monnaie ? Europe 1 rappelle que les Français s'étaient promis, en 2014, de réduire leurs dépenses. Si beaucoup ont réussi (60% des Français assurent avoir tenu leurs bonnes résolutions, explique la radio), cela tient plus à la crise qu'à l'adoption massive et soudaine d'un mode de vie plus économe. Tous les spécialistes le disent : il vaut mieux se concentrer sur l'humain. 

Ainsi, selon une étude de l'université de Californie relayée par le Washington Post (en anglais), les activités censées nous êtres bénéfiques sont aussi les plus économes du point de vue de notre consommation d'énergie. Elle conseille donc de prendre, entre autres, les résolutions suivantes : dormir plus, se sociabiliser davantage, s'investir dans son hobby et faire plus d'exercice non loin de la maison. 

Ne suivez pas la mode 

"La résolution que l'on ne tient pas, c'est celle qui répond plus à une pression extérieure [au lieu d'être] quelque chose d'important pour nous", explique Sabrina Philippe sur Europe 1. Si vous n'avez jamais fait de sport de votre vie, inutile de tabler sur les deux footings par semaine. Même chose si, quand bien même votre entourage vous en supplie, vous ne vous sentez pas prêt à arrêter la cigarette.  

Réinventez progressivement votre routine

Si vous tenez absolument à mettre en œuvre une bonne résolution ambitieuse, la meilleure façon de ne pas abandonner est d'inclure cette nouveauté dans vos habitudes. C'est le moment d'être à l'écoute de votre esprit et de votre corps. Dans un billet publié mercredi sur le site du Guardian, la journaliste Viv Groskop relaie la théorie de Gretchen Rubin, auteure de plusieurs livres de développement personnel. "Pourquoi nous brossons-nous les dents tous les jours sans nous poser de question, alors que beaucoup d'entre nous peinent à faire de l'exercice de manière régulière ?", demande-t-elle. "Parce que beaucoup d'entre nous ne peuvent aller se coucher sans s'être brossé les dents, et ils le font à l'approche de l'heure du coucher. Ils n'ont pas besoin d'y penser", explique-t-elle. 

La clé du succès serait donc d'établir de nouvelles habitudes. Une démarche personnelle qui requiert de se connaître par cœur. Pour sa part, Gretchen Rubin suggère de faire quelques mouvements pendant que vous vous brossez les dents. C'est toujours cela de pris. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nouvel An 2018

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.