Cet article date de plus de huit ans.

WikiLeaks : Julian Assange va "bientôt" quitter l'ambassade équatorienne

Retranché depuis deux ans à l'ambassade d'Equateur à Londres, Julian Assange tenait ce lundi une conférence de presse. Mais il n'a pas annoncé sa reddition comme le pensaient des médias britanniques.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Julian Assange donnait ce lundi matin une conférence de presse © REUTERS)

"Je vais bientôt quitter l'ambassade mais pas pour les raisons que vous lirez dans la presse de Murdoch et sur ​​SkyNews" autrement dit pas pour des raisons médicales a expliqué Julian Assange ce matin. Mais le fondateur de WikiLeaks n'en a pas dit beaucoup plus après avoir longuement plaidé sa cause sur le plan juridique.

Ce lundi matin, Julian Assange a laissé planer le doute sur ses projets
écouter

Mais l'expression "bientôt" ne signifie pas pour autant que cela se produira rapidement. Ainsi Kristinn Hrafnsson, un porte-parole de WikiLeaks, qui était sur place, a expliqué que le plan était de sortir "dès que le gouvernement britannique honorera ses engagements" .  Sans préciser quels étaient ces engagements.Ce lundi matin de nombreux médias britanniques avaient annoncé que malade au point de devoir être hospitalisé, Julian Assange allait quitter l'ambassade d'Equateur où il est réfugié depuis plus de deux ans, et donc se rendre à la police. 

A LIRE AUSSI ►►► Malade, Julian Assange pourrait se rendre à la police

"Il est temps de libérer Julian Assange" (chef de la diplomatie équatorienne)

De son côté, le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patino a appelé au lancement d'une campagne internationale pour "libérer" le fondateur de WikiLeaks, même si son pays continuera à lui offrir sa protection :  "Il faut mettre un terme à cette situation. Deux ans c'est tout simplement trop long. Il est temps de libérer Julian Assange . Nous continuons à être disponible pour parler aux gouvernements britanniques et suédois en vue de trouver une solution à cette sérieuse violation des droits humains de Julien Assange." 

 Recherché par la justice suédoise dans une affaire de moeurs, le fondateur de WikiLeaks est surtout connu pour avoir fait diffuser sur ce site des milliers de documents confidentiels américains. Et sa plus grande crainte, c'est d'être éventuellement extradé par la Suède vers les Etats-Unis. 

Julian Assange se trouve dans une impasse judiciaire explique Sébastien Baer
écouter
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.