Un Œil sur la planète, France 2

VIDEO. Un Œil sur la planète. Une vraie démocratie

Les Suisses peuvent faire entendre leurs voix grâce aux référendums et autres initiatives populaires. Ces votes à répétition fondent la vie citoyenne à l'échelon local, cantonal ou fédéral. Et si l’une des clés du miracle suisse était la démocratie directe ?

Partout dans les rues suisses, des panneaux électoraux invitent les citoyens à se prononcer sur une décision à prendre concernant les affaires de leur commune, de leur canton ou de leur pays. Et cet exercice permanent fondé sur la consultation des populations semble donner toute satisfaction.

La démocratie directe en Suisse permet aux citoyens de contrôler leurs dirigeants et de s'assurer que le parlement ne vote pas n'importe quoi. "On sait que c'est le peuple qui a toujours le dernier mot et on n'en a pas peur, au contraire. Cela donne une possibilité au peuple de réagir", explique Peter Kühn, du Parti socialiste.

La tradition historique des assemblées de citoyens

La menace continuelle d'une sanction des administrés amène les élus à faire de la politique autrement. Pour Claudia Rabelabuer du Parti évangélique "cela favorise le débat, oblige à développer un argumentaire solide et conduit à des compromis permettant de dégager des majorités".

Les pouvoirs dévolus au peuple sont importants dans la Confédération suisse où l'histoire des consultations populaires remonte au XIIe siècle avec la tradition des assemblées de citoyens qui se réunissaient pour voter à main levée sur la place du village…
Un reportage de Jérôme Tournier, Gérard Lemoine et Didier Dahan.