Vidéo Les 27 nationalités composant l’Orchestre des jeunes de l’Union européenne parlent toutes la même langue, celle de la musique

Publié Mis à jour
VIDEO. Les 27 nationalités présentes dans l’Orchestre des jeunes de l’Union européenne parlent toutes la même langue, celle de la musique
Article rédigé par
France Télévisions

Cet orchestre symphonique réunit des jeunes musiciens européens venus de tous les coins du continent. Ils vivent ensemble leur passion pour la musique et parlent des valeurs qui les animent… Extrait du magazine "13h15 le samedi" du 23 avril 2022.

L’Orchestre des jeunes de l’Union européenne (EUYO) regroupe plus de 90 musiciens venant de 27 pays, ce qui est unique au monde. Ces jeunes sont parmi les meilleurs de leur génération. Et l’ensemble symphonique qu’ils forment commence ce soir-là à Ferrare, en Italie, une tournée de trois semaines à travers toute l’Europe. La représentation débute avec un concerto pour violon du compositeur finlandais Jean Sibelius (1865-1957).

Que veut dire être un Européen, une Européenne, quand on a 20 ou 25 ans ? Cela a-t-il du sens, demande le magazine "13h15 le samedi" (replay) à la contrebassiste Mathilde ? "Oui, ça a du sens. Je suis française, je suis européenne. On est ensemble, on va se protéger ensemble, on va réagir ensemble, on va se soutenir et on va partager plein de choses ensemble."

"Où que je sois en Europe, je me sens à la maison"

"Pour moi, c’est partager des valeurs de liberté, de solidarité et de fraternité aussi", répond l’Espagnol Carlos. La Polonaise Agnieszka dit : "Des valeurs de démocratie, d’égalité. Où que je sois en Europe, je me sens à la maison." Et le jeune Néerlandais Joost pense que "d’un point de vue géopolitique, c’est très important que nous restions tous ensemble en Europe, que nous soyons vraiment comme un grand bloc."

Le chef d’orchestre hongrois, Ivan Fischer, donne son sentiment sur le pouvoir de la musique : "Il y a des gens bien et des gens mauvais. Nous ne sommes pas des anges. Nous sommes de terribles créatures, mais on est meilleur grâce à la musique. Par exemple, si des personnes sont assises dans une salle de concert et qu’elles écoutent Mozart, elles ne vont pas s’entretuer tout de suite. Peut-être que cela prendrait plusieurs jours après avoir écouté Mozart…"

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.