VIDEO. Hollande, Barroso, l’Europe quand même

Après l'armistice, la guerre Paris-Bruxelles continue... Nouvelle charge contre José Manuel Barroso : Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, fustige le manque d'action du président de la Commission européenne.

Comment le patron de la Commission européenne a-t-il pris la charge de Nicole Bricq, la ministre du Commerce extérieur : «Barroso n’a rien fait de son mandat» ? «Pas de commentaires sur les commentaires.» François Hollande a dû encore une fois jouer les démineurs et évoquer son respect pour l’institution…

En attendant (de nouvelles élections), les dirigeants européens vont débloquer une enveloppe de 8 milliards d’euros destinée aux jeunes les plus vulnérables. Une «Garantie jeunesse»  de 600 millions pour la France, et qui concerne 300 000 jeunes. Une somme jugée mieux que « symbolique » par le Premier ministre luxembourgeois, mais insuffisante pour combattre le chômage des jeunes, auquel l’Europe s’attaque depuis dix ans sans succès, comme le rappelle Pascal Verdeau.

Le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, et le président français, François Hollande, le 15 mai 2013 à Bruxelles.
Le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, et le président français, François Hollande, le 15 mai 2013 à Bruxelles. (ISOPIX / SIPA)