VIDEO. Quelque 1 500 œuvres confisquées par les nazis découvertes à Munich

La valeur totale de ces dessins, croquis et tableaux, signés Picasso, Matisse ou Chagall, dépasserait un milliard d'euros.

ARNAUD BOUTET et NICOLAS MATAUER - FRANCE 2

La police allemande a découvert en 2011, à Munich, dans un appartement jonché d'ordures, 1 500 œuvres signées Picasso, Matisse ou Chagall, certaines ayant appartenu à des juifs spoliés par les nazis. Les autorités allemandes ont admis travailler depuis des mois sur cette affaire révélée, dimanche 3 novembre, par l'hebdomadaire Focus (en allemand).

Le logement était occupé par un octogénaire manifestement atteint d'un trouble obsessionnel qui pousse à une accumulation compulsive d'objets divers. Cornelius Gurlitt, fils d'un collectionneur des années 1930, vivait depuis des décennies sans avoir d'existence légalement enregistrée en Allemagne, et sans travail.

La valeur totale des 1 500 dessins, croquis et tableaux dépasserait le milliard d'euros. Cornelius Gurlitt a hérité ces œuvres de son père, Hildebrand Gurlitt, collectionneur d'art mort en 1956. Ce dernier s'était rendu indispensable au régime hitlérien qu'il aidait à écouler des œuvres volées ou saisies à l'étranger.

Munich, 4 novembre 2013, immeuble dans lequel ont été trouvé en 2011 els 1 500 tableaux confisqués par les Nazis
Munich, 4 novembre 2013, immeuble dans lequel ont été trouvé en 2011 els 1 500 tableaux confisqués par les Nazis (MARC MÜLLER / DPA / AFP)