Vidéo De la pêche au chalut dans les zones protégées

Publié Mis à jour
L'oeil du 20 heures - 5 mai 2022
Article rédigé par
France Télévisions

Les zones marines protégées sont-elles vraiment protégées ? Ce 3 mai, le Parlement européen a été le théâtre d’un bras de fer sur la pêche intensive dans ces réserves marines. L’œil du 20 heures vous raconte comment une demande des écologistes a fait plouf.

Les eaux françaises comptent un tiers d’aires marines protégées. Comme, par exemple, le Pertuis Charentais : 4 500 kilomètres carrés au large de La Rochelle. Dans cette zone protégée, une grande partie de la pêche provient du chalut de fond, une pratique autorisée par l’Union Européenne. "L’Europe nous a donné des licences de chalut de fond, et on pratique le chalut de fond toute l’année," explique Christophe Gaillot, patron-pêcheur à La Rochelle. 

Pourtant, la pêche au chalut de fond est jugée dévastatrice par les défenseurs de l’environnement : ils dénoncent des effets néfastes provoqués par les filets qui raclent les fonds marins. Pour Elodie Martinie-Cousty de l’association France Nature Environnement, et membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE), "si on autorise dans ces zones dites protégées le chalut de grand fond, on s’empêche toute possibilité d’avoir demain des pêcheurs et une durabilité de la pêche."

Volte-face au Parlement européen

Pour éviter cela, un groupe d’eurodéputés écologistes vient de proposer à l’Union européenne d’“interdire le recours au chalutage de fond dans toutes les zones marines protégées”. Une proposition vidée de sa substance hier, par un amendement des libéraux-démocrates (groupe Renaissance), qui entendent la limiter aux zones marines strictement protégées… Soit moins de deux pourcent des eaux territoriales françaises, et principalement situées en outre-mer. 

"Cet amendement ne sert à rien," s'énerve Caroline Roose, l'eurodéputée écologiste à l'origine de la proposition initiale. "Les chaluts de fond sont déjà interdits dans les aires marines strictement protégées ! C’est un leurre." 

Les écologistes dénoncent une concession faite au lobby de la pêche par le groupe d’eurodéputés Renaissance… qui justifie sa position par un manque d’études scientifiques sur la question.

Parmi nos sources : 

Les aires marines protégées françaises

Amendement n°4 au rapport d'initiative "Une économie bleue durable au seine de l'Union"

"Bras de fer sur le chalutage de fond dans les aires marines protégées de l'Union européenne", Le Monde, 3 mai 2022

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.