Gaz russe : avec la réduction à venir des importations européennes, quelles solutions de repli ?

Publié
Gaz russe : avec la réduction à venir des importations européennes, quelles solutions de repli ?
franceinfo
Article rédigé par
J.-C. Galeazzi - franceinfo
France Télévisions

Le 23h de franceinfo reçoit Éric Vidalenc, spécialiste des questions énergétiques, pour évoquer la décision de l'Union européenne, mardi 26 juillet, de réduire de 15% sa consommation de gaz en réponse à la Russie.

Les 27 États membres de l'Union européenne ont trouvé un accord, mardi 26 juillet, pour réduire de 15% leur consommation de gaz face à la volonté de la Russie de réduire ses exportations vers l'Europe. "La difficulté de trouver un accord qui fasse consensus, elle vient du fait qu'on a des situations liées aux systèmes économique et énergétique qui sont très différentes selon les pays", explique Éric Vidalenc, spécialiste des questions énergétiques, qui note la forte dépendance au gaz russe de certains pays, notamment la Hongrie.

Le levier de la sobriété énergétique

Il estime par ailleurs que cet objectif de réduction de la consommation de gaz se couple à la volonté de sobriété énergétique affichée par les différents gouvernements européens. Il s'agit d'"économiser en agissant sur les besoins. Comment on réduit les besoins de froid l'été, de chaud l'hiver, d'énergie pour se déplacer [...]. L'entrée dans la sobriété, c'est vraiment le seul levier à pouvoir être mobilisé rapidement, et c'est pour ça qu'il est mis sur la table aujourd'hui".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.