Cet article date de plus de six ans.

Un Français suspecté de préparer un attentat arrêté aux Pays-Bas

La police néerlandaise a interpellé ce dimanche un Français de 32 ans. Il est soupçonné d'avoir participé à la préparation d'un attentat.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Les policers néerlandais ont arrêté le Français à Rotterdam © MaxPPP)

Les opérations ont débuté peu après 14h30 dans un quartier tranquille de Rotterdam, qui a été bouclé par d’importants renforts de la police locale et de maîtres-chiens.

 

Après évacuation des riverains, il a été procédé à l’arrestation de quatre personnes, dont deux Algériens, âgés respectivement de 43 et de 47 ans, ainsi que d’un Français de 32 ans, qui n’ont, semble-t-il, pas offert de résistance aux éléments du service d’Intervention spéciale qui les ont appréhendés sur la voie publique.

Arrestation à la demande de la France

L’interpellation du ressortissant français avait été demandée vendredi par les autorités judiciaires françaises. L’individu est soupçonné par celles-ci de complicité dans la préparation d'attentats en France. Il devrait être rapidement extradé vers l'hexagone dans le cadre du mandat d’arrêt européen. 

Situés respectivement à la Burgemeester Meineszstraat et à la Mathenesserweg, les domiciles des quatre hommes ont fait l’objet d’une perquisition après vérification des lieux par une unité de déminage.

En lien avec la perquisition d'Argenteuil

Cette nouvelle arrestation serait en lien avec celle de Reda Kriket, jeudi, en banlieue parisienne. Les enquêteurs avaient découvert des armes et de l'explosif TATP à son adresse d'Argenteuil dans le Val-d'Oise. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.