Un faux pape arrêté à Rome : il ressemblait trop à Jean Paul II

"Il a été arrêté pour usurpation de titre, ce qui est un délit", explique la police. Il risque de devoir payer une amende allant de 154 à 929 euros.

L\'artiste travaillait sur la principale avenue menant au Colisée à Rome, calotte sur la tête, comme ici le 3 mai 2013, au côté d\'autres imitateurs comme lui.
L'artiste travaillait sur la principale avenue menant au Colisée à Rome, calotte sur la tête, comme ici le 3 mai 2013, au côté d'autres imitateurs comme lui. (ALESSANDRO BIANCHI / REUTERS)

A Rome, on ne rigole avec les papes. Un artiste de rue slovaque déguisé en pape a été arrêté jeudi 9 mai à Rome parce qu'il ressemblait trop à feu Jean Paul II et il devra payer une amende. "Le problème, c'est qu'il ressemblait beaucoup à Karol Wojtyla. Il a été arrêté pour usurpation de titre, ce qui est un délit", explique la police de la ville. Et elle ajoute : "La soutane qu'il portait a été confisquée".

L'homme de 50 ans a été remis en liberté et devra payer entre 154 et 929 euros, en fonction de la décision que rendra le juge. "S'il avait été déguisé en Toutankhamon, rien de tout cela ne serait arrivé", a plaisanté un autre policier du commissariat où l'homme a été détenu.

Il travaillait aux côtés d'autres imitateurs

L'artiste travaillait depuis des semaines sur la principale avenue menant au Colisée, calotte sur la tête, au côté de centurions romains ou d'autres imitateurs comme lui, mais la police a assuré qu'elle avait agi à la suite d'une plainte anonyme.

Un vendeur de souvenirs installé à un endroit qui domine le Forum romain a déclaré qu'il avait assisté à l'arrestation, survenue jeudi. "Il était juste là, à côté de moi. Il a été emmené par deux policiers en civil qui faisaient semblant d'être des touristes", a-t-il témoigné.