Un dernier corps a été retiré mercredi des décombres d'un immeuble de Liège soufflé par une explosion le 27 janvier

Le bilan se porte à 13 morts et 21 blessés. Huit corps n'ont pas encore pu être identifiés.Une violente explosion avait secoué, le 27 janvier à 1h48 du matin, un immeuble de 6 étages du centre de Liège. Le bâtiment et l'immeuble voisin, rue Léopold, s'étaient effondrés 5 heures plus tard, alors que les pompiers étaient encore en plein travail.

Les pompiers luttent contre le feu après l\'explosion qui a secoué deux immeubles du centre de Liège (26/01/10)
Les pompiers luttent contre le feu après l'explosion qui a secoué deux immeubles du centre de Liège (26/01/10) (AFP / Michel Krakowski)

Le bilan se porte à 13 morts et 21 blessés. Huit corps n'ont pas encore pu être identifiés.

Une violente explosion avait secoué, le 27 janvier à 1h48 du matin, un immeuble de 6 étages du centre de Liège. Le bâtiment et l'immeuble voisin, rue Léopold, s'étaient effondrés 5 heures plus tard, alors que les pompiers étaient encore en plein travail.

Dans les décombres, les sauveteurs -qui s'étaient mis à l'abri de justesse avant l'effondrement de l'édifice- ont réussi a sortir des décombres une adolescente de 13 ans pratiquement indemne.

L'explosion est probablement due à une fuite de gaz, due à une imprudence, à un accident ou à une tentative de suicide, ont souligné des responsables.

L'explosion a également brisé des vitres sur plus de 100 mètres aux alentours et endommagé des voitures et du mobilier urbain dans ce quartier historique abritant notamment la maison natale de l'écrivain George Simenon.

Les pompiers avaient déjà été appelés dans le même immeuble durant le week-end en raison d'une odeur de gaz mais les vérifications menées n'avaient révélé aucune anomalie aux installations, selon le bourgmestre et les pompiers.