Cet article date de plus de neuf ans.

Un cardinal sud-africain affirme que la pédophilie n'est pas un crime

A peine élu, le pape François va devoir, comme son prédécesseur Benoît XVI, ouvrir à nouveau le dossier de la pédophilie des prêtres qui continue à ébranler l'Eglise catholique. Ce week-end c'est un cardinal sud-africain qui fait scandale en expliquant que la pédophilie n'est pas un "état criminel" mais une maladie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Max Rossi Reuters)

A peine sorti du conclave, le cardinal sud-africain Wilfrid Fox Napier, explique sur les ondes de la BBC Radio 5 qu'il a connu au moins deux prêtres pédophiles qui avaient été eux-mêmes victimes de violences sexuelles dans leur enfance : "Si je me fonde sur ma propre expérience, la pédophilie est en fait une maladie. Ce n'est pas un état criminel, c'est une maladie. Ne me dites pas que ces gens ont, du point de vue criminel, la même responsabilité que quelqu'un qui décide d'agir ainsi. Je ne pense pas que l'on puisse réellement dire que cette personne
mérite d'être punie. Elle a elle-même été abîmée."

A la veille du conclave, le cardinal de Los Angeles avait accepté de verser dix millions de dollars à quatre victimes d'un prêtre pédophile aux Etats-Unis. Il était lui-même accusé de l'avoir protégé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.