Cet article date de plus de huit ans.

Espagne : accord trouvé pour l'investiture de l'"Indignée" Manuela Carmena comme maire de Madrid

Elle a obtenu, jeudi, le soutien du Parti socialiste et sera investie, samedi, maire de la capitale espagnole.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Manuela Carmena le 25 mai 2014, à Madrid (Espagne). (PEDRO ARMESTRE / AFP)

La candidate issue du mouvement des "Indignés", Manuela Carmena, sera investie samedi maire de Madrid (Espagne). Elle a finalement obtenu le soutien du Parti socialiste, a annoncé, jeudi 11 juin, sa liste Ahora Madrid sur Twitter.

"Les conversations en vue de l'investiture de Manuela Carmena que nous avons eues avec le PSOE ont porté leurs fruits", a annoncé Ahora Madrid. Les 20 élus de cette liste, alliés aux 9 socialistes, disposeront de la majorité au sein du conseil municipal, ce qui permettra cette investiture dans cette ville où la droite gouvernait depuis vingt-quatre ans.

Ancienne opposante à Franco

Manuela Carmena, une ancienne juge de 71 ans, opposante communiste à Franco dans ses jeunes années, est arrivée en deuxième position lors des élections municipales du 24 mai, derrière la candidate de la droite Esperanza Aguirre. Sa liste, composée en partie de personnes issues du mouvement des "Indignés", né en mai 2011 à Madrid pour dénoncer l'austérité et la corruption, a obtenu 20 sièges (31,8% des suffrages) contre 21 (35,5%) pour Esperanza Aguirre. Les socialistes ont, eux, décroché neuf sièges (15,3%).

A Barcelone, une autre plateforme citoyenne de gauche dirigée par la militante anti-expulsions, Ada Colau, devrait également prendre les commandes de la mairie samedi. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.