Cet article date de plus de huit ans.

Ukraine : Moscou demande à l'ONU des "couloirs humanitaires"

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a annoncé ce lundi matin que Moscou allait soumettre aujourd'hui au Conseil de sécurité de l'Onu un projet de résolution appelant à l'arrêt immédiat des violences en Ukraine.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov  © REUTERS | Sergei Karpukin)

Alors que les capitales occidentales avaient assuré que la situation s'améliorerait après l'élection présidentielle anticipée du 25 mai dernier, le chef de la diplomatie russe estime que "c'est exactement le contraire qui se déroule." Moscou va donc soumettre au Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution appelant à l'arrêt immédiat des violences en Ukraine. Et demandant "la création immédiate de couloirs humanitaires pour que les civils puissent quitter les zones de combat".

 

De son côté le géant russe Gazprom a annoncé ce matin qu'il avait repoussé d'une semaine son ultimatum à l'Ukraine pour le paiement de sa dette gazière et la poursuite des livraisons :  "L'Ukraine a réglé la première tranche de sa dette gazière. Aujourd'hui, 786 millions de dollars (577 millions d'euros) ont été virés sur le compte de Gazprom. Nous saluons le début du règlement de sa dette par l'Ukraine et repoussons le passage au système de prépaiement au 9 juin" indique dans un communiqué Alexeï Miller, le PDG de Gazprom. 

 

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.