Travailleurs détachés : une concurrence déloyale ?

Les travailleurs détachés et le débat sur la concurrence déloyale font leur apparition dans la campagne présidentielle. Qui sont ces hommes et ces femmes qui viennent souvent de Pologne ?

France 2

De nombreux travailleurs détachés viennent de Pologne. Tous les jours, 20 autocars partent d'Opole, dans le sud du pays, vers l'Europe de l'Ouest. Les bagages sont chargés, c'est l'heure des adieux, ils ne vont pas faire du tourisme. L'espoir de gagner plus d'argent fait partir des dizaines de milliers de Polonais chaque année. La France est une destination de choix.

Une main-d’œuvre qualifiée très demandée

Actuellement, un travailleur polonais détaché en France doit être payé au moins au SMIC. Il bénéficie des mêmes conditions que les salariés français sur le temps de travail et les congés. Mais ses cotisations sociales et patronales sont payées en Pologne où elles sont jusqu'à deux fois moins importantes. Les ouvriers polonais sont de plus en plus demandés. Les agences de placement sont débordées par les demandes. La Roumanie, la Hongrie, la République tchèque entre autres voient d'un mauvais oeil la volonté de la France et d'autres pays de revenir sur ce statut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Travailleurs détachés dans le bâtiment
Travailleurs détachés dans le bâtiment (JULIO PELAEZ / MAXPPP)