Sommet européen : le Brexit au coeur des négociations

Les dirigeants européens sont réunis à Bruxelles (Belgique) pour faire le point sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Alors que les négociations font du sur-place, la première ministre Theresa May a de nouveau tendu la main aux Européens. Comment les 27 réagissent-ils ? Réponse avec Pascal Verdeau, en direct de Bruxelles (Belgique).

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne sont réunis en sommet ce vendredi 20 octobre. Alors que les négociations sur le Brexit patinent, la Première ministre Theresa May a de nouveau tendu la main aux Européens. En direct de Bruxelles, Pascal Verdeau fait le point : "Chez les 27, il y a une forme d'impatience, voire d'exaspération, face à l'insuffisance des progrès accomplis un an et demi après le référendum sur le Brexit : 'Il faut arrêter de négocier par médias interposés et aller de l'avant', a déclaré la présidente lituanienne, 'et d'abord solder les comptes', affirme Michel Barnier, le négociateur européen qui a rencontré ce matin très discrètement Emmanuel Macron avant de rejoindre les autres dirigeants européens".

La facture pourrait s'élever de 60 à 80 milliards d'euros

"Pas question donc de financer à 27 certains programmes comme Erasmus ou l'aide à l'Afrique, alors que les engagements ont été pris à 28 avec Londres", poursuit le journaliste. "Coût de la facture estimée : entre 60 et 80 milliards d'euros. De son côté, Theresa May, qui vient de s'exprimer, veut progresser ligne par ligne : elle évoque un chiffre de 20 milliards d'euros. Bref, sur ce point, malgré la bonne volonté affichée des deux côtés, c'est l'impasse."

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May avant son discours, le 4 octobre 2017.
Theresa May avant son discours, le 4 octobre 2017. (OLI SCARFF / AFP)