Silvio Berlusconi condamné à un an de prison

L'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a été condamné jeudi à un an de prison. Il était jugé pour avoir violé le secret de l'instruction dans le cadre d'un scandale bancaire remontant à 2005. Silvio Berlusconi devrait faire appel.

(Remo Casilli Reuters)

Le mois
de mars s'annonce chargé pour Silvio Berlusconi qui attend trois jugements dans
plusieurs affaires dans lesquelles l'ex-chef du gouvernement italien est
poursuivi.

Le premier est tombé ce jeudi. Dans le procès sur le rachat de la
banque Unipol dans lequel il était accusé d'avoir violé le secret de
l'instruction, Silvio Berlusconi a été condamné à un an de prison. Il devrait
faire appel du jugement, un appel suspensif.

Silvio Berlusconi était
jugé pour la publication illégale fin 2005 dans un journal de son groupe d'une
écoute téléphonique. Elle impliquait l'un des leaders de la gauche et le
président de l'assureur Unipol qui avait lancé une OPA sur une banque.

Les deux autres jugements
attendus concernent le procès en appel pour fraude fiscale dans l'affaire
Mediaset
et celui en première instance pour abus de pouvoir et prostitution de
mineure, le dossier Rubygate.