Cet article date de plus de neuf ans.

Russie : 37 morts dans l'incendie d'un hôpital psychiatrique

La plupart des victimes sont des patients de cet établissement de Louka, dans le nord-ouest du pays, entre Moscou et Saint-Pétersbourg.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des pompiers éteignent l'incendie d'un hôpital psychiatrique, à Louka, en Russie, le 13 septembre 2013. (AFP)

La majorité des victimes sont des patients. Trente-sept personnes sont mortes dans un incendie qui a réduit en cendres vendredi 13 septembre un hôpital psychiatrique, dans le nord-ouest de la Russie. Un aide-soignant a péri en tentant de porter secours aux occupants de l'hôpital, situé à Louka dans l'oblast (région) de Novgorod, entre Moscou et Saint-Pétersbourg. En avril, un feu avait tué 38 personnes dans un établissement des environs de Moscou.

L'origine de l'incendie reste à déterminer par les enquêteurs, qui étudient la piste d'un accident ou celle d'un feu intentionnel. Le bâtiment de bois, de brique et de béton, avait récemment été jugé insalubre. Selon Oleg Voronov, responsable du ministère des Situations d'urgence, il y avait une soixantaine de personnes dans le bâtiment, pour la plupart des patients, lorsque le sinistre s'est déclaré. Une vingtaine ont pu être évacués.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.