Politique : la cohésion de l'Europe menacée

En plateau, Étienne Leenhardt revient sur la montée du nationalisme en Europe. 

France 2

L'Autriche a bien failli élire un président d'extrême droite ce week-end. Mais le pays n'est pas un cas isolé en Europe. "49,7%, le score réalisé par l'ingénieur Norbert Hofer, c'est carrément un record dans l'Union européenne, mais pour comprendre regardons les scrutins de ces 12 derniers mois au sein de l'Union européenne", remarque Étienne Leenhardt en direct sur le plateau de France 2.

Partout pareil

"En Allemagne, le parti AfD, le parti d'extrême droite qui n'existait pas il y a trois ans, est déjà au-dessus de 10% aux dernières élections régionales. 27% pour Marine Le Pen et le Front national en France, 12% en Grande-Bretagne pour les eurosceptiques de l'UKIP, le parti de Nigel Farage. Et en Europe centrale et en Europe du Nord, le mouvement s'accélère. En Pologne, au Danemark, jusque dans le nord de l'Europe en Finlande [...], anti-immigrés, anti-européens, nationalistes, anti-partis politiques traditionnels, ce discours est partout et menace la cohésion européenne", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT