Cet article date de plus de sept ans.

Lampedusa : Marini "regrette la disparition du régime Kadhafi en Libye"

Les propos du président UMP de la commission des finances du Sénat ont été vivement critiqués par le Parti socialiste. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le sénateur UMP Philippe Marini devant le ministère de l'Economie, à Paris, le 11 avril 2013.  (BERTRAND GUAY / AFP)

"L'afflux des réfugiés africains à Lampedusa et bientôt chez nous me fait regretter la disparition du régime Kadhafi en Libye!" C'est le tweet posté samedi 12 octobre par Philippe Marini sur son compte Twitter. Le président UMP de la commission des finances du Sénat fait ainsi allusion au naufrage d'un bateau transportant 230 immigrés au large de Malte et de l'île italienne de Lampedusa, vendredi après-midi, qui a fait des dizaines de victimes. Le 3 octobre, un naufrage du même type a fait plus de 300 morts.

Ces propos ont suscité la réaction indignée du Parti socialiste. Dans un communiqué, l'une des porte-parole du PS, Laurence Rossignol, écrit que Philippe Marini, "déjà soutien actif du dictateur syrien Bachar El Assad, manifeste une grande sympathie pour les dictateurs qui massacrent leurs peuples". "Là où les humanistes voient d'abord un drame humain, lui ne voit qu'immigration clandestine et invasion", poursuit-elle.

Le PS demande "solennellement" à Jean-François Copé, président de l'UMP de se "désolidariser" et de "condamner" ces propos. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Naufrages en Méditerranée

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.