Cet article date de plus de douze ans.

Mort du doyen de l'humanité

Le Britannique Henry Allingham, doyen de l'humanité selon le Guiness World Records, est décédé samedi à l'âge de 113 ans
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Henry Allingham était aussi le plus âgé des anciens combattants de la Première Guerre mondiale (© France 2)
Le Britannique Henry Allingham, doyen de l'humanité selon le Guiness World Records, est décédé samedi à l'âge de 113 ansLe Britannique Henry Allingham, doyen de l'humanité selon le Guiness World Records, est décédé samedi à l'âge de 113 ans

Henry Allingham avait fêté le 6 juin ses 113 ans. Il était devenu quelques jours plus tard le doyen de l'humanité après la mort du Japonais Tomoji Tanabe, selon le Guinness World Records.

M. Allingham était aussi le plus âgé des anciens combattants de la Première Guerre mondiale.

Deux autres britanniques ayant participé à la Grande guerre sont encore en vie: Harry Patch, 111 ans, qui vit au Royaume-Uni, et Claude Choules, 108 ans, qui réside en Australie.M. Allingham, considéré par le ministère britannique de la Défense comme le dernier survivant connu de la bataille du Jutland, plus grande bataille navale de la Première Guerre mondiale, était par ailleurs le dernier fondateur vivant de la Royal Air Force, créée en 1918.

La doyenne de l'humanité, pour les deux sexes, est l'Américaine Gertrude Baines, âgée de 115 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.