VIDEO. Un navire de Médecins sans frontières sauve des centaines de migrants au large de la Libye

L'ONG a sauvé près de 800 personnes qui dérivaient en Méditerranée, lundi.

MSF / EVN

Le bateau Bourbon Argos de Médecins sans frontières (MSF), lancé en Méditerranée avec d'autres navires de recherche et de sauvetage des migrants, a secouru, lundi 23 mai, 417 personnes qui dérivaient depuis les côtes du nord de l'Afrique.

Les conditions météorologiques particulièrement clémentes en mai semblent avoir encouragé de nombreux départs des côtes libyennes vers l'Italie. MSF a indiqué avoir porté secours à 371 migrants à l'aide d'un de ses autres navires, Dignity 1. Les personnes secourues se trouvaient à bord de trois embarcations. Au total, ce sont donc 788 personnes qui ont été sauvées ce lundi. 

L'Aquarius, un autre navire affrété par MSF, a également secouru plus de 3 000 migrants mardi au large de la Libye. Selon les gardes-côtes italiens, 5 600 migrants ont été secourus, au total, lundi et mardi.

Près de 1 400 morts depuis janvier

Au moins cinq personnes sont mortes dans le naufrage d'un bateau de migrants au large des côtes libyennes, a annoncé mercredi la marine italienne, qui a pu en sauver plus de 550. Ce dernier bilan pourrait cependant s'alourdir, la Marine rappelant que "les opérations de secours se poursuivaient" à la mi-journée.

Depuis le début de l'année, 1 370 migrants et réfugiés ont perdu la vie en tentant de rejoindre l'Europe en traversant la Méditerranée, soit 24% de moins qu'à la même période l'an dernier (1 792), a indiqué mardi l'Organisation internationale pour les migrations.

Les migrants attendent au cours d\'une opération de sauvetage en mer de l\'Aquarius, un bateau de Médecins Sans Frontières, le 24 mai 2016 en face des côtes libyennes.
Les migrants attendent au cours d'une opération de sauvetage en mer de l'Aquarius, un bateau de Médecins Sans Frontières, le 24 mai 2016 en face des côtes libyennes. (GABRIEL BOUYS / AFP)