VIDEO. Au Mexique, elle vient en aide aux migrants qui veulent rejoindre la frontière américaine

Des centaines de migrants d’Amérique centrale tentent chaque jour de rejoindre les États-Unis en s'agrippant à ce train de marchandises. Norma Romero veut les aider.

BRUT

Une aide précieuse

"Quand un migrant reçoit cette nourriture, cela le rend heureux pendant au moins un petit moment car il se dit ‘cette dame se soucie de moi’ et elle ne me connaît même pas." Cela fait 23 ans que Norma Romero aide les migrants à se nourrir. "Nous n’avons jamais manqué de nourriture à partager", estime cette femme mexicaine.

Chaque jour, avec des amies de son village, elle leur distribue des paniers repas, des brochures sur les droits des migrants et une carte recensant tous les refuges du pays. Et Norma ne s’arrête pas là : elle accueille également des migrants chez elle. "Vous ressentez une grande joie quand les gens distribuent de la nourriture, parce que parfois, vous avez faim", explique un migrant hondurien.

Des fuites périlleuses

Ces migrants centraméricains viennent principalement du Guatemala, du Honduras ou encore du Salvador. Ils tentent de gagner illégalement les États-Unis via la "Bestia". Il s’agit de trains de marchandises qui traversent le Mexique. Cartels de la drogue, barrages militaires, blessures en tous genres… Chaque jour, agrippés aux wagons ou entassés sur les toits, ces migrants risquent leur vie pour rejoindre la frontière américaine.

VIDEO. Au Mexique, elle vient en aide aux migrants qui veulent rejoindre la frontière américaine 
VIDEO. Au Mexique, elle vient en aide aux migrants qui veulent rejoindre la frontière américaine  (BRUT)