Une embarcation de migrants chavire entre la Turquie et la Grèce, une dizaine de personnes portées disparues

Trente-sept personnes ont pu être prises en charge à temps par les secours.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des migrants débarquent au port de Iérapetra, en Crète (Grèce), le 23 juillet 2021. (JASON TAVLAS / AFP)

Une dizaine de migrants sont portés disparus vendredi 23 juillet, au large de la Crète, au lendemain du naufrage de leur bateau avec 45 personnes à bord, annoncent les garde-côtes grecs et le ministère turc de la Défense, qui a lancé des opérations de secours.

Trente-sept migrants, pour la plupart originaires de Syrie et d'Irak, ont été secourus dans la soirée par les garde-côtes grecs qui poursuivaient leurs recherches malgré des vents violents, précise la police portuaire grecque. Selon les témoignages des rescapés, entre huit et 12 autres personnes se trouvaient à bord du bateau qui a coulé au large du sud-est de la Crète. Un hélicoptère militaire grec participe aux recherches aidé de vaisseaux des garde-côtes et d'un pétrolier grec battant pavillon maltais.

Cinq personnes ont été emmenées jeudi soir par hélicoptère sur l'île grecque de Karpathos. Trente autres, dont une femme et un enfant, ont été transportées à Iérapetra, sur la côte sud-est de la Crète. 

Les garde-côtes turcs ont annoncé avoir démarré les recherches "après avoir reçu un renseignement" selon lequel le bateau aurait sombré à 260 kilomètres de la localité balnéaire turque de Kas, dans le sud-ouest du pays, précise le ministère turc de la Défense dans un communiqué. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.