Une centaine de migrants entrent dans une enclave espagnole depuis le Maroc

Ils ont profité d'une marée très basse pour contourner une digue habituellement inaccessible.

La frontière entre le Maroc et l\'enclave espagnole de la Ceuta, le 11 décembre 2014.
La frontière entre le Maroc et l'enclave espagnole de la Ceuta, le 11 décembre 2014. (JUAN MEDINA / REUTERS)

Leur détermination à rejoindre l'Europe est sans faille. Plus d'une centaine d'immigrants clandestins ont réussi, samedi 23 avril, à pénétrer dans l'enclave espagnole de Ceuta, à partir du Maroc voisin. 

À la faveur d'une marée très basse

"Profitant des bonnes conditions climatologiques, 119 immigrants subsahariens, tous des hommes, sont parvenus à entrer à Ceuta par la digue de Benzu dans le nord du territoire" a indiqué une sousrce officielle. Ils ont profité d'une marée très basse pour contourner une digue habituellement inaccessible.

La gendarmerie marocaine a empêché une centaine d'autres d'entrer en Espagne, selon cette même source. "Six immigrants qui souffraient de coupures et de contusions ont été hospitalisés bien que leur état ne présente aucun caractère de gravité" a précisé le communiqué.

Pas une première

Ceuta et Melilla sont deux territoires espagnols limitrophes du Maroc. Ils représentent la seule frontière terrestre entre l'Union européenne et l'Afrique. La plupart des migrants cherchant à entrer dans ces enclaves le font en tentant d'escalader les barrières qui ont été érigées.

Le 25 décembre dernier, 185 migrants avaient réussi à rallier Ceuta en contournant cette digue. Ce même jour, les autorités marocaines avaient empêché 104 autres personnes de passer à la nage, et avaient récupéré deux cadavres.