ENQUETE FRANCE 2. Comment la Libye tente d'enrayer le trafic de migrants qui tentent de rejoindre l'Europe

Pour la première fois en 2017, les arrivées par la Méditerranée ont baissé. Comment l'immigration venue de Libye a été freinée ?

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les ruines antiques de Sabratha (Libye) ont longtemps été le premier témoin du départ des migrants vers Lampedusa (Italie). Collée à la plage, une ancienne usine de conserves de thon servait de hangar à migrants. Des dizaines de milliers de migrants ont attendu un bateau de fortune ici. Les traces de leur passage sont encore visibles. En 2015, cette ville de l'ouest du pays était devenue la capitale libyenne de trafic d'êtres humains.

Des réseaux qui se sont déplacés vers l'Ouest

En octobre 2016, les forces de sécurité libyennes ont décidé de mettre fin au règne de la milice locale. Aujourd'hui, le réseau de passeurs a été démantelé, ce qui explique la baisse de l'arrivée de migrants en Italie. "Mais il pourrait bien ne s'agir que d'un répit, d'autres réseaux sont à l'affût et ont même déjà commencé a fonctionner", révèle Marc de Chalvron, le journaliste envoyé sur place. Le trafic de migrant s'est déplacé vers l'Ouest. Pour les migrants, le rêve de l'Europe est plus fort que l'enfer libyen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 6 novembre 2017, l\'ONG Sea Watch a filmé le \"sauvetage\" de migrants par des garde-côtes libyens
Le 6 novembre 2017, l'ONG Sea Watch a filmé le "sauvetage" de migrants par des garde-côtes libyens (YOUTUBE/SEA WATCH e.V.)