Cet article date de plus de huit ans.

Syrie : le désespoir gagne rebelles et réfugiés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Syrie
Syrie Syrie (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

États-Unis et Russie se sont mis d'accord sur un cessez-le-feu en Syrie d'ici une semaine. Un compromis qui laisse sceptique de nombreux observateurs. En Syrie, des dizaines de milliers de réfugiés syriens continuent de se masser à la frontière turque.

En Turquie, les autorités n'acceptent toujours pas que les dizaines de milliers de Syriens qui fuient les bombardements franchissent la frontière. Ils demeurent donc massés dans le froid dans un camp de fortune, côté syrien, où des humanitaires leur apportent des tentes et du ravitaillement.

200 euros pour passer en Turquie

Certains tentent de franchir la frontière illégalement. C'est difficile, mais pas impossible. Ça coûte cher : 200 euros par personne minimum. Il n'y a plus qu'une seule route pour quitter Alep, pilonnée sans relâche par l'aviation russe. La ville de Syrie est presque totalement encerclée par les troupes de Bachar al-Assad et de ses alliés. Il ne reste que 4 kilomètres. Les rebelles auraient le moral au plus bas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.