Cet article date de plus de trois ans.

Suède : percée de l'extrême droite en vue aux législatives

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Suède : percée de l'extrême edroite en vue aux législatives
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

En Suède, l'extrême droite devrait réaliser un score historique lors des législatives de septembre. Le SD, formation néonazie à l'origine, est crédité de 20% des suffrages.

Aux élections législatives du 9 septembre prochain en Suède, le parti démocrate de Suède (SD) pourrait atteindre 20% des voix, arrivant en deuxième ou troisième position. Ce parti d'extrême droite, populiste et opposé à l'immigration, séduit de plus en plus de déçus de la social-démocratie. Depuis 2015, 300 000 demandeurs d'asile sont arrivés, faisant de la Suède le pays européen à la plus forte proportion de migrants récents par habitant.

"14% des Suédois d'origine étrangère"

"14% des Suédois sont d'origine étrangère et les inégalités sociales sont de plus en plus présentes en Suède", indique Jean-Yves Camus, directeur de l'Observatoire des radicalités politiques à la Fondation Jean-Jaurès. Ce royaume scandinave de dix millions d'habitants connaît une croissance de 3% et un niveau de chômage au plus bas depuis dix ans, mais les inégalités se creusent. Une situation qui peut jouer sur les alliances à droite, mais pas forcément à l'avantage du SD. "Personne ne souhaite gouverner avec les démocrates suédois", estime Jean-Yves Camus. La Suède a resserré sa politique migratoire. La société très libérale du vivre ensemble à la suédoise s'est transformée. Les élections de septembre devraient être révélatrices de ces changements.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.