Cet article date de plus d'un an.

Quatre morts dans le naufrage d'un bateau de migrants dans la Manche : "C'est tellement horrible qu'il n'y a pas de mots"

Le président de l'association Salam, qui vient en aide aux migrants sur la Côte d'Opale, a réagi sur franceinfo au naufrage d'un bateau dans la Manche mardi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Claude Lenoir, le 23 juin 2017.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

"C'est tellement horrible qu'il n'y a pas de mots", a réagi mercredi 28 octobre sur franceinfo Jean-Claude Lenoir, président de l'association Salam, qui vient en aide aux migrants sur la Côte d'Opale. Mardi matin, le naufrage d'un bateau de migrants au large de Loon-Plage, près de Dunkerque, a fait quatre morts, dont deux enfants âgés de cinq et huit ans. Le drame a aussi fait 14 blessés, dont un dans un état grave et huit en état d'hypothermie. Ils ont été pris en charge dans les hôpitaux de Calais et Dunkerque.

"Actuellement, il y a des attentats en France. Nos amis migrants quittent leur pays parce qu'au quotidien, il y a les mêmes attentats et on n'est pas capable de leur faire une place", a témoigné Jean-Claude Lenoir. Ces naufragés tentaient de traverser la Manche à bord d'un bateau de type pêche promenade.

"J'en veux beaucoup aux élus politiques", a dénoncé Jean-Claude Lenoir. "Tout le monde sait que les migrants n'ont aucune solution en France. Et depuis 20 ans, les mêmes représentants de l'État mentent, prétendent qu'il y a des solutions et provoquent ces drames. C'est pour cela qu'on leur en veut beaucoup, pour leurs mensonges, qu'ils assument leur inhumanité."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.