Quatre morts dans le naufrage d'un bateau de migrants dans la Manche : "C'est tellement horrible qu'il n'y a pas de mots"

Le président de l'association Salam, qui vient en aide aux migrants sur la Côte d'Opale, a réagi sur franceinfo au naufrage d'un bateau dans la Manche mardi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Claude Lenoir, le 23 juin 2017.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

"C'est tellement horrible qu'il n'y a pas de mots", a réagi mercredi 28 octobre sur franceinfo Jean-Claude Lenoir, président de l'association Salam, qui vient en aide aux migrants sur la Côte d'Opale. Mardi matin, le naufrage d'un bateau de migrants au large de Loon-Plage, près de Dunkerque, a fait quatre morts, dont deux enfants âgés de cinq et huit ans. Le drame a aussi fait 14 blessés, dont un dans un état grave et huit en état d'hypothermie. Ils ont été pris en charge dans les hôpitaux de Calais et Dunkerque.

"Actuellement, il y a des attentats en France. Nos amis migrants quittent leur pays parce qu'au quotidien, il y a les mêmes attentats et on n'est pas capable de leur faire une place", a témoigné Jean-Claude Lenoir. Ces naufragés tentaient de traverser la Manche à bord d'un bateau de type pêche promenade.

"J'en veux beaucoup aux élus politiques", a dénoncé Jean-Claude Lenoir. "Tout le monde sait que les migrants n'ont aucune solution en France. Et depuis 20 ans, les mêmes représentants de l'État mentent, prétendent qu'il y a des solutions et provoquent ces drames. C'est pour cela qu'on leur en veut beaucoup, pour leurs mensonges, qu'ils assument leur inhumanité."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.