Plus de 200 migrants secourus en Méditerranée depuis lundi

Ces migrants ont été secourus par deux navires humanitaires, le "Mare Jonio" et l'"Eleonore".

Le bateau humanitaire \"Eleonore\" vogue en mer Méditerranée avec une centaine de migrants à son bord, le 27 août 2019.
Le bateau humanitaire "Eleonore" vogue en mer Méditerranée avec une centaine de migrants à son bord, le 27 août 2019. (JOHANNES FILOUS / DPA / AFP)

Le Mare Jonio, un bateau affrété par le collectif italien de gauche Mediterranea, a annoncé avoir porté secours à une centaine de migrants, mercredi 28 août. Une centaine d'autres personnes ont été recueillies lundi par une ONG allemande, Mission Lifeline.

Parmi les personnes secourues à bord du Mare Jonio se trouvent 26 femmes, et au moins 28 mineurs dont 22 enfants de moins de 10 ans, précise sur son compte Twitter le collectif italien, qui se dit "dans l'attente d'instructions du centre de coordination maritime italien". L'organisation précise avoir repéré grâce à un radar le bateau pneumatique bondé de migrants. Le Mare Jonio avait été mis sous séquestre en mai en vertu de la législation anti-migrants du ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini. La mesure avait toutefois été levée en août.

Mardi, Matteo Salvini a interdit l'entrée dans les eaux territoriales italiennes du bateau humanitaire "Eleonore", de l'ONG Mission Lifeline. L'ONG allemande  avait annoncé lundi avoir secouru en Méditerranée ces migrants repérés sur un canot, tout en affirmant que son équipage avait été pris à partie par les garde-côtes libyens. L'Italie et Malte refusent désormais systématiquement le débarquement de bateaux ayant secouru des migrants hors de leurs eaux territoriales, si un accord de répartition n'est pas trouvé au préalable avec d'autres pays européens.