Pas-de-Calais : une migrante retrouvée morte sur une plage de Sangatte

Âgée de 24 ans, son corps a été retrouvé à Sangatte (Pas-de-Calais) mardi matin, a appris France Bleu Nord, auprès du parquet de Boulogne-sur-Mer. Une enquête est ouverte pour "recherche des causes de la mort".
Article rédigé par France Info - avec France Bleu Nord
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des policiers et une embarcation de migrants, sur une plage de Sangatte (Pas-de-Calais), le 18 juillet 2023 (illustration). (BERNARD BARRON / AFP)

Une migrante de 24 ans, de nationalité érythréenne, a été retrouvée morte mardi 26 septembre, dans la matinée, sur une plage de la commune de Sangatte (Pas-de-Calais), a appris France Bleu Nord auprès du parquet de Boulogne-sur-Mer.

C'est un migrant qui a découvert le corps sans vie de cette femme sur le littoral à Blériot, sur la commune de Sangatte, à côté de Calais. Il a prévenu le CROSS Gris-Nez (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) peu après 5 heures du matin. Des examens médico-légaux vont être réalisés. Selon le procureur adjoint, elle est "vraisemblablement morte par noyade lors d'une mise ou tentative de mise à l'eau de bateau".

90 migrants à bord de deux embarcations

Une enquête a été ouverte pour "recherche des causes de la mort" en attendant de connaître les résultats des examens, elle a été confiée à la Police aux Frontières (PAF) et au commissariat de Calais. Une demande d'entraide aux autorités britanniques a été faite pour savoir si dans la nuit de lundi à mardi, un bateau dans lequel aurait pu se trouver la jeune migrante est arrivée en Angleterre.

Selon les autorités, il n'y a pas eu de naufrage cette nuit, mais deux traversées ont été signalées, l'une à 1h45 avec 50 migrants à bord de l'embarcation, et l'autre à 2h39 avec 40 migrants à bord.

Les autorités ont aussi relevé dans la nuit de lundi à mardi trois tentatives de mise à l'eau. L'une de ces tentatives, sur la plage du hameau des Hemmes-les-Marck (Pas-de-Calais), a donné lieu à l'interpellation d'un migrant et d'un ressortissant allemand pour transport de matériel nautique. Ils ont été interpellés au moment où des migrants venaient justement récupérer le matériel pour traverser.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.