Cet article date de plus de deux ans.

Naufrage de 27 migrants dans la Manche : les corps de 16 victimes ont été rapatriés au Kurdistan d'Irak

Dans un terminal de l'aéroport d'Erbil, les familles ont attendu dans l'émotion l'arrivée des victimes. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un hommage rendu place de la République, à Paris, aux 27 migrants morts noyés en tentant de rejoindre le Royaume-Uni, au lendemain du drame, le 25 novembre 2021. (PAULINE TOURNIER / HANS LUCAS / AFP)

Les corps de 16 victimes, décédées en novembre lors d'un naufrage en Manche ayant fait 27 morts, ont été rapatriés dimanche 26 décembre avant l'aube au Kurdistan d'Irak, où les familles les attendaient pour organiser des funérailles, a constaté un photographe de l'AFP. L'avion est arrivé aux alentours de 2 heures du matin à l'aéroport d'Erbil, la capitale de cette région autonome dans le nord de l'Irak. Les victimes ont été transférées dans des ambulances qui ont quitté l'aéroport pour les transporter vers leur ville d'origine au Kurdistan, a précisé le photographe.

Les corps iront vers les villes de Darbandikhan, Ranya mais aussi Soran ou Qadrawa, où l'AFP avait rencontré en novembre les familles qui attendaient dans l'angoisse des nouvelles d'un fils ou d'un proche se trouvant potentiellement sur l'embarcation. 

Sur les corps retrouvés, 26 ont été identifiés en France : 17 hommes et sept femmes âgés de 19 à 46 ans, un adolescent de 16 ans et une enfant de 7 ans. Outre les 16 Kurdes d'Irak figurent également un Kurde d'Iran, trois Ethiopiens, une Somalienne, quatre Afghans et un Egyptien. Deux hommes seulement avaient pu être secourus, un Kurde irakien et un Soudanais, d'après le ministère de l'Intérieur français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.