Migration : l'enfer de l'exode

19 réfugiés venus d'Afrique sont arrivés en France ce lundi 18 décembre. D'autres sont attendus le lendemain. D'ici 2019, Emmanuel Macron a décidé d'en accueillir 3 000. Ces personnes ont obtenu le statut de réfugié. Reportage sur cet exode.

France 3

Les migrants d'Afrique connaissent bien souvent un exode tumultueux. Certains acceptent de témoigner. "La Libye ce n'est pas bien. Ils ont tous des armes, qu'ils soient policiers ou trafiquants. Ils veulent notre argent", confie Great Arbaï, migrant nigérian rescapé de Libye. Agadez (Niger), est le grand carrefour de toutes les migrations. L'an dernier, 300 000 Africains sont passés par ici avant de poursuivre leur route en direction de l'Europe.

Le péril lybien

L'immense majorité des migrants fuient la misère, d'autres la guerre. Tous ceux qui sont passés par la Libye en ressortent marqués à vie. "Tout le monde prend cette route de la Libye. Nul ne connaît la tragédie qu'il va rencontrer là-bas", déclare Sandra Betga, réfugiée camerounaise. Il y a quelques semaines, l'Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides s'est rendu au Niger et a auditionné de nombreux réfugiés. 25 dont des enfants ont obtenu leur billet de départ pour la France. D'autres pays d'Europe devraient suivre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Migration : l\'enfer de l\'exode
Migration : l'enfer de l'exode (France 3)