Migrants : les mineurs isolés protégés par la loi

L'aide sociale à l'enfance a pour mission de porter assistance à tous les mineurs isolés en difficulté. Dans les Alpes-Maritimes, la plupart d'entre eux sont des migrants.

France 3

Certains viennent de Syrie ou du Pakistan et sont arrivés dans les Alpes-Maritimes en transitant par l'Italie. Dans ce foyer où nous nous sommes rendus, les éducateurs de l'ASE leur apprennent le Français et même un métier. "On est très fiers d'eux parce qu'ils progressent vite", nous dit Joëlle, responsable de ce foyer. A 18 ans, la plupart d'entre eux devraient pouvoir bénéficier d'une carte de séjour.

Une étape avant de rejoindre un autre pays

"Jusqu'à présent, on les a toujours accueillis, on peut les accueillir", déclare Auguste Verola, vice-président (LR) du Conseil départemental des Alpes-Maritimes. De nombreux jeunes ne veulent cependant pas rester dans ces foyers et continuer leur route vers un autre pays d'Europe. Malgré la protection juridique dont ils disposent, certains de ces jeunes migrants ont pourtant été reconduits à la frontière italienne par la police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Migrants dans les rues de Calais en janvier 2017.
Migrants dans les rues de Calais en janvier 2017. (JEAN-PIERRE BRUNET / MAXPPP)