Cet article date de plus d'un an.

Migrants : le Pays basque, une étape de plus en plus sollicitée pour entrer en Europe

Publié
Pays basque : de plus en plus de tentatives des migrants
France 2
Article rédigé par
E.Pelletier, D.Basier, I.Delion,T.Breton, D.Breysse, JC.Lambard - France 2
France Télévisions

Plus de 16 500 entrées irrégulières se font par l’Espagne depuis le mois de janvier. Le Pays basque est un des principaux lieux de tentatives des migrants et a déjà vu plusieurs décès.

Deux migrants ont déjà trouvé la mort en traversant la Bidassoa, le fleuve reliant l'Espagne à la France. Plusieurs migrants tentent coûte que coûte de passer de l’autre côté de la frontière. “On reste là, on observe, et s’il y a une occasion, on tente de traverser”, témoigne un migrant ivoirien. Bus, train, bateau, toutes les options sont à envisager pour atteindre leur objectif.

La présence policière a presque doublé depuis 2020



Le renforcement des contrôles en Italie est l’origine de nombre croissant de tentatives par les Pyrénées-Atlantiques. Le ministère de l’Intérieur recense 1 249 mesures de refoulement prises en août dernier, soit 23% de plus qu’auparavant. Si la présence policière a quasiment doublé depuis l’automne 2020, plusieurs syndicats de policiers trouvent le nombre de patrouilles insuffisant, et demandent plus de moyens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.