Migrants : la Suède fermée à double tour

La Suède a fermé ses frontières et renforcé les contrôles sous la pression de l'extrême droite. Un vrai bouleversement dans ce pays scandinave réputé pour son ouverture.

France 3

Le pont de l'Øresund est la principale porte d'entrée terrestre de la Suède. Mais désormais, n'entre plus qui veut. Soupçonnés d'être des clandestins, deux passagers d'une voiture immatriculée en Autriche sont renvoyés au Danemark sous escorte. C'est en 2016, en pleine crise migratoire, que la Suède a décidé de fermer sa frontière intérieure et de mettre en place des contrôles.

Un habitant sur quatre né à l'étranger

Une politique mise en place sous la pression d'une partie de la population. Ce repli trouve son origine en 2015 quand la Suède voit arriver des dizaines de milliers de migrants attirés par sa politique d'accueil et sa générosité. L'extrême droite a surfé sur cette vague. Le parti, qui était marginal, est entré au Parlement. Sur dix millions d'habitants, près de 2,5 millions ne sont pas nés en Suède. Une politique d'ouverture qui semble terminée.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police encadre l\'arrivée de migrants à la gare de Malmö, en Suède, le 19 novembre 2015.
La police encadre l'arrivée de migrants à la gare de Malmö, en Suède, le 19 novembre 2015. (JOHAN NILSSON / TT NEWS AGENCY / AFP)