Migrants : l'appel de l'Italie

Une réunion a lieu ce dimanche 2 juillet au ministère de l'Intérieur à Paris, afin de répondre à l'appel lancé par l'Italie face à l'arrivée ininterrompue de migrants sur son territoire. Sophie Rodier se trouve en direct devant le ministère de l'Intérieur.

France 2

L'Italie menace de fermer ses ports aux bateaux de migrants. Le pays se retrouve en première ligne depuis plusieurs années face à ce drame humanitaire. "C'est effectivement une menace qu'ils brandiront peut-être ce soir au cours de ce dîner de travail qui réunit le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et ses homologues italiens et allemands, en présence du commissaire européen aux migrations. L'objectif de cette réunion c'est de voir comment l'Europe peut mieux aider l'Italie à faire face à l'afflux des migrants sur ses côtes", rapporte Sophie Rodier.

Des arrivées chaque jour

Dans le port de Salerne (Italie), un navire espagnol s'apprête à débarquer 1 200 migrants sur le sol italien. Plus au sud du pays, un bateau britannique accoste avec 400 naufragés, dont beaucoup de blessés par balle. Depuis dix jours, c'est la même scène dans tous les ports italiens. Des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants sont sauvés en mer par des équipages allemands, français ou espagnols. Cette année, l'Italie a déjà accueilli 83 360 migrants, près de 20% de plus que l'an dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants sur le bord de la route, près de Calais (Pas-de-Calais), le 21 juin 2017.
Des migrants sur le bord de la route, près de Calais (Pas-de-Calais), le 21 juin 2017. (DENIS CHARLET / AFP)