Migrants : arrivée des premiers réfugiés choisis par la France

Le gouvernement veut mieux accueillir les migrants qui obtiennent le statut de réfugiés. C'était le cas ce lundi 18 décembre pour 19 personnes.

France 3

Aéroport de Roissy ce lundi matin, premiers pas sur le territoire français pour 19 migrants que la France est allée chercher en Afrique. Pour eux, c'est la fin d'un long et dangereux périple sur les routes et dans les camps de réfugiés. Centrafricains ou Soudanais, femmes enceintes ou enfants, ils sont les premiers migrants bénéficiant d'une procédure de présélection sur les 3 000 que Paris s'est engagée à accueillir.

Carte de séjour de dix ans

Première étape de leur vie en France : la remise des papiers attestant de leur statut de réfugié. Il leur donne droit à une carte de séjour de dix ans. La procédure est accélérée grâce aux interrogatoires déjà réalisés dans les camps de réfugiés du Tchad et du Niger par les autorités françaises.

Pendant ce temps, au Niger, des milliers de migrants continuent de refluer de Libye où ils vivent l'enfer. "La Libye, ce n'est pas bien. Ils ont tous des armes, qu'ils soient policiers ou trafiquants. Ils veulent notre argent", confie un migrant nigérian. C'est pour soulager les pays de transit que ce programme de présélection des migrants a été mis en place et pour éviter qu'ils risquent leur vie en franchissant la Méditerranée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants ivoiriens rapatriés de Libye à l\'aéroport d\'Abidjian, en Côte d\'Ivoire, le 20 novembre 2017.
Des migrants ivoiriens rapatriés de Libye à l'aéroport d'Abidjian, en Côte d'Ivoire, le 20 novembre 2017. (ISSOUF SANOGO / AFP)