Le Pacte de Marrakech veut-il vraiment "faire de l'immigration illégale un droit de l'Homme" ?

À l'approche de la signature du Pacte de l'ONU sur les migrations, certains réseaux sociaux se sont déchaînés en Europe. Ici, nous nous penchons sur un article suédois provenant d’un site qui a de forts liens avec l'extrême droite. L’article affirme, entre autres, que le texte reconnaîtrait l'immigration illégale comme un droit de l'Homme.

FRANCE 24

En novembre ce site web suédois a publié plusieurs fausses affirmations sur le Pacte Migratoire de l’ONU. Pour commencer, qu’avec le pacte, la Suède allait ouvrir ses frontières. Ensuite, que le but principal était de faire tomber les barrières face aux migrants et de créer de « nouvelles de bases ».

Le site promeut aussi une pétition contre ce texte qui reconnaîtrait l'immigration illégale comme un droit de l'Homme.

Pour finir, il ajoute que les reportages négatifs sur l'immigration seront interdits, sous peine de sanctions financières. Mais tout cela est pour le moins une déformation grossière de la réalité !

Que contient vraiment le pacte ?

Le Pacte de l'ONU n'est pas contraignant juridiquement donc il confirme implicitement le droit de chaque état à gérer les flux migratoires souverainement, en accord avec les conventions internationales. Il ne mentionne nulle part de lien entre immigration illégale et droits de l'homme.

Enfin, il s'intéresse aux seuls « médias qui promeuvent systématiquement l'intolérance, ou la discrimination anti-migrants » : il appelle les signataires à leur retirer les aides publiques, tout en défendant la liberté de la presse.

De telles interprétations fallacieuses sont répandues à propos de ce texte publié et d'accès public à travers toute l'Europe. A tel point que les très droitières Autriche, Pologne ou Hongrie se sont retirées du pacte à plusieurs étapes de son élaboration, et d'autres pourraient revenir sur leur signature.

À l\'approche de la signature du Pacte de l\'ONU sur les migrations, certains réseaux sociaux se sont déchaînés en Europe. Ici, nous nous penchons sur un article suédois provenant d’un site qui a de forts liens avec l\'extrême droite. L’article affirme, entre autres, que le texte reconnaîtrait l\'immigration illégale comme un droit de l\'Homme.
À l'approche de la signature du Pacte de l'ONU sur les migrations, certains réseaux sociaux se sont déchaînés en Europe. Ici, nous nous penchons sur un article suédois provenant d’un site qui a de forts liens avec l'extrême droite. L’article affirme, entre autres, que le texte reconnaîtrait l'immigration illégale comme un droit de l'Homme. (FRANCE 24)