La Grèce ferme trois grands camps de migrants

Le porte-parole du gouvernement grec a annoncé la fermeture prochaine des trois camps de migrants situés sur les îles de Lesbos, Samos et Chios.

franceinfo

La Grèce a annoncé la fermeture de trois de ses plus grands camps de migrants sur les îles de Lesbos, Samos et Chios, proches des côtes turques. Ces camps surpeuplés qui accueillent plus de 27 000 personnes vont être remplacés par des structures fermées. Une manière pour le gouvernement de mieux gérer les demandes d'asile, mais aussi d'accélérer les retours. "Nous procédons à la fermeture prochaine des camps de migrants. C'est un message envoyé à tous ceux qui prévoient d'entrer illégalement dans le pays alors qu'ils ne remplissent pas les conditions requises pour bénéficier de l'asile", a déclaré Stelios Petsas, porte-parole du gouvernement grec.

67 000 demandes d'asile en attente

Les nouvelles structures fermées auront une capacité d'accueil trois fois plus importante. On y promet des écoles, des centres religieux et des installations médicales. Ces quatre derniers mois, 40 000 réfugiés sont arrivés en Grèce où plus de 67 000 demandes d'asile sont toujours en attente.

camp Grèce
camp Grèce (FRANCEINFO)